Gérer les troubles du comportement alimentaire

La fondation

Sandrine fut anorexique de seize à vingt-sept ans et demi. Onze ans et demi de souffrances infernales que nous, ses parents, avons essayé de soulager de notre mieux, avec nos maigres moyens. Cette longue tranche de vie ne fut qu´une suite de rémissions passagères, pleines d´espoir en l´avenir, et de rechutes interminables, accompagnées de tout son lot de conduites insupportables et incompréhensibles pour l´entourage. Début 2000, ce souffle de vie que Sandrine s´est toujours battue à maintenir, en toute circonstance, fut brusquement arrêté à la suite d´une chute accidentelle de cheval.

Durant ces presque douze années, nous nous sommes sentis bien seuls, mais au fond de nous-mêmes, nous n´avons jamais perdu espoir en l´avenir, quoiqu´il arrive. Des pensées contradictoires nous ont assailli constamment, en parallèle à la vie chaotique de notre enfant ; en particulier, petit à petit, s´installe une perte de confiance envers notre enfant, les médecins et nous-mêmes. Il est alors bien difficile de positiver.

Ces longues années de vie commune, à partager les souffrances, et à force d´échanges verbaux interminables, notre manière d’appréhender la maladie a évolué et nous sommes persuadés que la guérison ne peut intervenir que par la coopération malade, parents et médecins.

Devant les difficultés rencontrées et “l´incompréhension” du milieu médical- sentiment que nous avons souvent ressenti- mais qui n´est pas toujours réel, nous avons décidé de créer une Fondation en souvenir de notre fille.

Le 7 Juin 2001 naissait la “FONDATION SANDRINE CASTELLOTTI”, sous égide de la “FONDATION DE L’AVENIR POUR LA RECHERCHE MEDICALE APPLIQUEE”. La Fondation Sandrine Castellotti est ainsi reconnue d´utilité publique. Nous avons été aidés en cela par des psychiatres de Sandrine qui avaient pris conscience de l´importance de modifier l´approche de la maladie, étant ouverts à de nouvelles méthodes de soins et en changeant les relations patient, parents, médecins.

Nous espérons que ce site Internet aidera les familles dans toutes leurs démarches et ceci dans un seul but : aider la (le) patient(e) à trouver la voie de la guérison.

Danielle et Jean-Claude CASTELLOTTI

Parents de Sandrine