Gérer les troubles du comportement alimentaire

Édito

Acteur de santé, et répondant aux recommandations de bonnes pratiques de la HAS*, elle vise à améliorer la prise en charge des patient-e-s en jouant le rôle de passeur entre usagers et structures de soins par des actions diverses :

  • Aider  la prévention secondaire, en contribuant à une prise en charge précoce car plus celle-ci est précoce, meilleur est le pronostic,  ainsi que la prévention tertiaire afin d’éviter la chronicisation du trouble. Elle  contribue aussi  à l’amélioration des soins, surtout les soins innovants par la signature de partenariats avec des structures hospitalières ou associatives, ainsi que par un-des appel(s) à projets en ce qui concerne les médiations innovantes évaluées et qui peuvent être reproductibles, objets d’un ou de Prix Sandrine Castellotti.
  • Aider  la recherche médicale sur les TCA,  principalement la recherche clinique,  afin d’améliorer une prise en charge personnalisée, psychique et/ou somatique des patient-e-s, dans un avenir proche, mais aussi la recherche fondamentale, afin de comprendre les mécanismes génétiques, physiologiques mis en jeu.
  • Agir auprès des pouvoirs publics afin d’améliorer la filière de soins et d’accompagnement en ce qui concerne les TCA.


Danielle Castellotti
Présidente
Fondation Sandrine Castellotti